fbpx
Moins faciles

Tarte aux pignons… Le goût de la Provence

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui, malheureusement, se raréfie dans les boulangeries/pâtisseries (même dans le sud 😢). Je me souviens pourtant que quand j’étais petit, on la trouvait partout (à mon plus grand bonheur ! ). C’est donc pour faire vivre cette vielle recette archi-précieuse que je vous propose de réaliser une tarte aux pignons. Vous allez voir, c’est vraiment très facile : une pâte à tarte, une crème d’amandes au miel et plein de pignons de pin.

Recette pour une tarte aux pignons de 22 cm

Ingrédients

  • votre meilleure pâte à tarte
  • 30g de miel de lavande
  • 30g de sucre
  • 75g de beurre très mou, c’est-à-dire sorti du frigo depuis 24h
  • 75g de poudre d’amandes (ou d’amandes entières si vous réalisez vous-même votre poudre, je détaille dans la recette)
  • 150g de pignons de pin (75g pour la crème +75g pour le dessus)
  • 1 œuf (à peu près 50g)
  • 10g de fécule de pomme de terre ou de maïs (type maïzena)

Déroulement de la recette

Commencez par préparer votre pâte et foncez un cercle à tarte beurré. Si vous n’êtes pas super à l’aise avec le fonçage des tartes, je donne une méthode détaillée dans cette recette. Une fois que votre pâte est bien foncée, réservez là au réfrigérateur pendant au moins une demi-heure.

Pour la poudre d’amandes :

Bien entendu, vous pouvez utiliser de la poudre d’amandes du commerce, personnellement, j’ai l’habitude de faire moi-même ma poudre d’amandes, pour cela je torréfie mes amandes au four à 140°C pendant 20 minutes. Je les laisse refroidir avant de les mixer (très important, si vous mixez à chaud, vous obtiendrez une pâte et non une poudre !) et j’obtiens ainsi une belle poudre brune à la saveur incomparable.

Amande torréfiée et non torréfiée

Bref, si vous faites vous-même votre poudre d’amande, commencez par la pâte et profitez du temps de repos de celle-ci pour faire votre poudre.

Ensuite, enfournez votre lestée de billes de cuisson. On appelle cette étape “cuire à blanc”. Chez moi, il faut 17 minutes à 180° pour obtenir une cuisson impeccable, chez vous, il faudra peut-être un peu plus ou un peu moins car tous les fours sont différents, soyez vigilent(e)

Laissez un peu refroidir un peu votre pâte et décerclez ensuite votre pâte cuite à blanc. C’est le moment où il faut être très délicat(e) pour ne pas casser la pâte. Prenez votre temps, vous allez y arriver.

Laissez refroidir complètement et préparez votre crème d’amandes. Pour cela, crémez le beurre mou avec le sucre et le miel. “Crémer” le beurre signifie le travailler jusqu’à ce qu’il prenne la consistance d’une crème.

Ajoutez ensuite l’œuf, la fécule et la poudre d’amandes torréfiées. Mélangez, vous devez obtenir quelque chose d’assez homogène sans morceaux de beurre.

Ajoutez ensuite 75g pignons, mélangez, répartissez dans le fond de tarte cuit à blanc.

Sur cette image j’avais oublié de décercler, ne faites pas la même erreur 😉

Saupoudrez généreusement les pignons qu’il vous reste.

Remettez à cuire à 180° Pour moi, il a fallu 15 minutes de cuisson supplémentaire. Chez vous, il faudra peut-être un peu plus ou un peu moins.

Votre tartelette est terminée, néanmoins, si vous le souhaitez, il reste une étape facultative mais qui ajoute une gourmandise certaine.

Réalisez un caramel à sec (sans eau) avec à peu près 100g de sucre, coulez le sur un tapis en silicone et cassez-le en morceau

Mixer ensuite ce caramel pour obtenir une poudre fine et saupoudrez en le dessus de la tarte.

Mettez sous le grill pendant quelques minutes. Attention à bien surveiller pour éviter que le caramel brûle.

Astuces du sud

Cette recette fonctionne avec tous les fruits secs, avec des noix de cajou, c’est un vrai régal.

Privilégiez un miel artisanal de qualité, évitez les miels industriels qui viennent d’on ne sait où et dont certains sont coupés avec du sirop de glucose…

Mes autres recettes de tartes qui déchirent !

Laisser un commentaire