lacuillereenboi.fr_yakinikudon_délicieux_fondant_facile_recette
Faciles

Yakinikudon, plus délicieux que prononçable^^

Je vous propose aujourd’hui une recette que je chérie. En effet, le Yakinikudon est une recette que Madame Renard et moi-même faisons au moins une fois par mois. J’aime beaucoup cette recette pour deux raisons. La première est que j’ai commencé à m’intéresser à la cuisine nippone à travers le Yakinikudon.

La deuxième est que cette recettes fait partie de la grande (et merveilleuse) famille des “donburi” c’est à dire un grand bol de riz assaisonné et surmonté d’un accompagnement, ici une délicieuse viande confite. Pourquoi j’aime tant les donburi? C’est simple, en règle générale, ils sont délicieusement gourmands, pas trop chers et plutôt faciles à réaliser. Dans la famille des domburi, j’ai également une super recette d’Oyakodon que les amateurs(trices) d’omelettes vont adorer^^.

Alors, tenté(e) par un peu d’exotisme ?

Recette pour quatre personnes

Les liens qui suivent sont des liens affiliés, cela signifie qu’ils vous envoient sur des sites marchands et que si vous décidez de finaliser vos achats sur ces sites, cela ne vous coûtera pas plus cher, mais moi, je toucherai une petite commission.❤️

Si vous souhaitez en savoir plus sur les liens affiliés, je vous invite à lire cet article Bonne lecture et bonne recette !

Un bon couteau (il y a pas mal de découpes)

Un autocuiseur pour le riz, ce n’est pas indispenssable mais ça change la vie ^^

Ingrédients

Pour le riz

  • 500g de riz rond japonais
  • 8 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à soupe de sel

Pour la viande confite

  • environ 500g de viande à boeuf bourguignon
  • 1 sachet de dashi (c’est un peu le “kub or” japonais) dilué dans 300 ml d’eau, si vous n’en avez pas, du fond de poisson fait l’affaire 😉
  • 2 gros oignons
  • 2 belles gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cuillère à soupe de saké de cuisine
  • 4 cuillères à soupe de mirin (c’est un astringent très utilisé dans la cuisine asiatique et particulièrement japonaise)
  • 6 cuillères à soupe de sauce soja de cuisine (moins salée que celle d’assaisonnement)

Marche à suivre

Commencez par lancer la cuisson de votre riz, personnellement, je le fais à l’autocuiseur parce que c’est quand même bien pratique et que je suis un peu paresseux 😉 .

Pendant que le riz cuit, mélangez le vinaigre avec le sucre et le sels et laissez les tranquilles le temps que les éléments secs se dissolvent dans le vinaigre.

recette détaillée de yakinikudon, une délicieuse recette japonaise à base de viande de bœuf confite dans une sauce délicieuse

Pendant ce temps là, émincez vos oignons assez épais et faites les revenir dans l’huile à feu moyen.

Méthode pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos niponne à base de bœuf confite dans une sauce umami

Toujours pendant ce temps, découpez votre viande en morceaux plus ou moins fins et petits. Plus votre viande sera tendre, plus vous pourrez faire des morceaux épais. Ici, ma viande était relativement tendre, du coup j’ai fait des morceaux d’environ 1/2cm d’épaisseur.

Méthode pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos niponne à base de bœuf confite dans une sauce délicieuse

Une fois que vos oignons deviennent à peu près translucides, ajoutez les morceaux de viande.

Méthode pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos japonaise à base de bœuf confite dans une sauce délicieuse

Laissez cuire un peu et mélangez le dashi dilué dans l’eau avec la sauce soja, le saké et le mirin.

	 Méthode pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteillustrée japonaise à base de bœuf confite dans une sauce umami
voici le dashi que j’utilise.
Recette pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos japonaise à base de viande de bœuf confite dans une sauce umami

Une fois que la viande à un peu bruni, ajoutez le mélange précédent.

	 Recette pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos niponne à base de viande de bœuf confite dans une sauce délicieuse

Veillez à ce que les oignons et la viande soient bien recouverts, ajoutez l’ail avec un presse-ail et laissez réduire à feu moyen doux sans remuer. Cela peut être un peu long, d’où l’avantage de l’autocuiseur qui conserve le riz au chaud.

Méthode détaillée de yakinikudon, une délicieuse recetteillustrée niponne à base de bœuf confite dans une sauce umami

En début de cuisson, écumez pour enlever la mousse blanche qui se forme au dessus.

Méthode détaillée de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos japonaise à base de viande de bœuf confite dans une sauce umami

Une fois que la sauce à bien réduit et qu’elle est devenue sirupeuse, mélangez le tout et réservez quelques instants.

Recette détaillée de yakinikudon, une délicieuse recetteavec photos niponne à base de viande de bœuf confite dans une sauce umami

Quand le riz est cuit et la viande prête, Assaisonnez le riz chaud avec le mélange sel/vinaigre/sucre, mélangez bien.

Méthode pas-à-pas de yakinikudon, une délicieuse recetteillustrée japonaise à base de bœuf confite dans une sauce délicieuse

Servez dans un bol

Méthode détaillée de yakinikudon, une délicieuse recetteillustrée japonaise à base de bœuf confite dans une sauce umami

Pour finir, surmontez de viande en sauce avec un peu de sésame et du “gari” (le gingembre vinaigré japonais) et servez sans attendre!

頂きます!! (Itadakimass!!)

Astuces nippones

Comme beaucoup de viandes confites, le yakinikudon est encore meilleur réchauffé, n’hésitez pas à vous en faire de belles portions pour avoir des restes le lendemain.

Le mirin, le saké de cuisine, le dashi et la sauce soja se trouvent facilement sur internet. N’hésitez pas à faire des stocks, ça se garde bien^^.

Découvrez mes autres recettes de plats très gourmands

3 commentaires

  • Réty

    Délicieux j’ai testé ce soir
    J’ai retrouvé toutes les saveurs de la rue Saint Anne chez moi
    Merci mille fois nous nous sommes régalés

    • Romain le renard

      Bonjour Amandine, merci beaucoup pour votre gentil commentaire. Moi aussi j’ai une histoire avec la rue sainte-Anne, c’est à Higuma que j’ai découvert la cuisine japonaise quand j’étais étudiant et puis ce restaurant devenu ma cantine…
      Petite nouvelle en exclu ^^ : Je suis en train de travailler sur l’Oyakodon, j’espère atteindre un résultat satisfaisant et pouvoir publier la recette d’ici la mi-Avril.
      Merci encore pour votre commentaire, ça m’encourage énormément et bonne journée.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ❤️