Moins faciles

Cheese-cake léger comme un nuage

Je n’ai jamais caché mon attrait pour les desserts nord-américains (brownie, key lime pie…). Cependant, le cheese-cake est une histoire compliquée pour moi. En effet, j’adore ce gâteau mais je le trouve souvent trop lourd. Genre vous en mangez une bouchée et vous avez l’impression d’avoir avalé un kilo de plâtre.

J’ai eu une révélation il y a quelques jours. Je n’ai pas l’habitude de “faire de la pub” mais là, ça se justifie. Avec trois de mes proches, nous avons déjeuné au café des chats. Non seulement, les plats étaient généreux et bons, l’équipe est super, les pensionnaires sont adorables mais en plus, cerise sur le gâteau, les desserts y sont exceptionnels !!

Leur cheese-cake est léger comme un nuage ce qui, pour moi, est une révélation. Au moment de partir, je leur ai demandé leur secret et ils ont eu la gentillesse de me le révéler : leur cheese-cake est cru et il tient grâce à de la gélatine.

Recette pour un cheese-cake de 20 cm de diamètre

Les liens qui suivent sont des liens affiliés, cela signifie qu’ils vous envoient sur des sites marcahds et que si vous décidez de finaliser vos achats, cela ne vous coûtera pas plus cher, mais moi, je toucherai une petite commission❤️

Si vous souhaitez en savoir plus sur les liens affiliés ,je vous invite à lire cet article Bonne lecture et bonne recette !

Un cercle à entremets, vous pouvez également utiliser un moule à gâteaux mais ce sera plus facile avec un cercle

Un fouet, j’utilise celui-ci mais n’importe quel fouet fera l’affaire

Un cul de poule (mais vous pouvez aussi appeler ça une “jatte”^^

Ingrédients

Pour la base

  • 50g de beurre
  • 175g de spéculoos

Pour la crème

  • 450g de fromage frais (philadelphia, St Moret, marque distributeur…)
  • 3 blancs d’œuf
  • 150g de crème épaisse
  • 45g de sucre glace
  • 2 feuilles de gélatine (ou 4g de gélatine poudre trempées dans 24g d’eau froide)

Pour le confit de framboise

  • 250g de framboise surgelées (ou de brisures, ou de fraîches si c’est la saison)
  • 180g de sucre
  • 3g de pectine

Déroulement de la recette

1) La base

Commencez par faire tremper la gélatine, si vous utilisez de la gélatine en feuille laissez-la tremper dans un grand volume d’eau froide. Si comme moi vous utilisez de la poudre, faites la tremper dans 24g d’eau froide.

hydrater la gélatine

Préparez ensuite votre base. Pour cela Mettez les spéculoos dans un sac de congélation et réduisez les en miettes. Vous pouvez également faire la même chose dans un mixeur. Pendant ce temps-là, faites fondre le beurre au micro-ondes.

préparer la base du cheese-cake

Personnellement, j’aime laisser de gros morceaux de biscuits, Je trouve que ça rend le cheese-cake plus gourmand.

Mélangez les miettes avec le beurre fondu. Vous pouvez augmenter la quantité de beurre pour que la base se tienne mieux. Moi je mets peu de beurre parce que je trouve ça plus agréable d’avoir des petits bouts qui se détachent.

Tassez bien au fond de votre moule. Moi j’utilise un cercle avec du papier sulfurisé par habitude, vous pouvez utiliser le moule que vous voulez mais ne perdez pas de vue qu’il va falloir démouler le cheese-cake.

Astuce de renard, tassez avec le dessous d’un verre, ça va vite et c’est super efficace ! 🦊

fin de la préparation de la base du cheese-cake

Réservez ensuite au réfrigérateur et passez à la suite.

2) La crème

Mélangez le sucre glace, le fromage frais et la moitié de la crème épaisse.

préparation de la crème du cheesecake

Faites chauffer l’autre moitié de la crème, il ne faut pas la faire bouillir mais il faut qu’elle soit suffisamment chaude pour faire fondre la gélatine. Moi je la fait chauffer au microonde par tranche de 30 secondes jusqu’à ce que je vois que de la vapeur s’en échappe. Ensuite incorporez-y la gélatine.

incorporation de la gélatine crème du cheesecake

Incorporez la crème chaude à la crème précédente et réservez à température ambiante (pas trop longtemps). Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des zestes de citron, c’est facultatif mais c’est super bon !

ajout de zestes de citron

Battez vos blancs en neige pas trop ferme, ils doivent rester crémeux. C’est important de ne pas trop monter les blancs.

ne pas fouetter les blancs de manière trop serrée pour un cheesecake moelleux

Ensuite incorporez-les délicatement au mélange précédent.

Coulez le tout sur votre base, lissez et laissez reposer au frais pour passer au coulis de framboise.

couler la crème du cheesecake

3) Le coulis de framboise (ou de ce que vous voulez^^)

Commencez par mélanger intimement le sucre et la pectine. C’est super important, soyez vigilant(e).

Pendant ce temps-là, faites chauffer vos fruits à feu vif dans une casserole, Dès l’ébullition, versez d’un seul coup le mélange sucre pectine en mélangeant avec un fouet.

versez le sucre et la pectine

Laissez bouillir à peu près une minute en fouettant sans vous arrêter. Les pâtissiers cuisent la pectine “à la goutte”. En gros, pour savoir quand c’est cuit, sortez votre fouet, si les goûtes qui s’y accrochent sont gélifiées, c’est que c’est suffisamment cuit, sinon, il faut prolonger un peu la cuisson.

une cuisson à la goutte

Laissez revenir à température ambiante. Personnellement, je fais refroidir dans une poche à douille, c’est beaucoup plus simple pour étaler le confit par la suite. Mais vous pouvez très bien laisser refroidir dans une assiette ou plat à gratin ou quoi que ce soit d’autre.

mettez la gelée de framboise à refroidir

Répartissez ensuite le coulis de framboise sur le cheese-cake et laissez au réfrigérateur au moins une nuit et démoulez avant de servir

garnissez les dessus du cheesecake
Enjoy les nuages^^

Astuces légères

Pourquoi laisser le coulis revenir à température ambiante avant de le couler ? Parce-que ce cheesecake est cru, il est donc très sensible à la prolifération bactérienne. Si vous versez quelque chose de chaud et que vous laissez le tout refroidir au réfrigérateur, le coulis va réchauffer la crème et pour les micro-organismes, ça va être la fiesta !

Vous pouvez faire un coulis avec ce que vous voulez, gardez cependant deux choses en tête :

  1. Si votre base est déjà sucrée, il faut retrancher du sucre de la recette. Par exemple, vous utilisez une purée de framboise sucrée à 10%. 10% de 250g =25g, il faudra donc ajouter 155g de sucre et non plus 180g
  2. La pectine a besoin d’acidité, si vous utilisez un fruit peu acide (par exemple de la poire) ajoutez le jus d’un demi-citron.

Mes autres gâteaux

4 commentaires

    • Romain le renard

      Bonjour, avec plaisir, je suis content que ma recette vous plaise 🙂
      Merci à vous pour votre gentil commentaire, c’est super encourageant !!

  • Julia

    Hello,

    MERCI beaucoup!Car je viens de faire votre recette de cheesecake léger comme un nuage,il est SUPER!Léger,aérien mais on sent quand même le st moret donc c’est top.J’avais peur de sentir la gélatine car ça m’était déjà arrivé de gacher un cheesecake a cause de ça (on sentait plein de morceaux) mais la rien du tout,ça été. =) je n’avais pas de pectine mais le coulis/confiture de framboises est super aussi.Bravo et merci! =) Maintenant j’ai la recette parfaite pour un cheesecake léger.A refaire malgré l’attente :p

    • Romain le renard

      Bonjour Julia, Merci infiniment pour votre gentil commentaire qui m’émeut (je sautille bêtement en ce moment même^^). Je suis vraiment content que ma recette vous plaise, j’espère que vous en trouverez d’autres. Merci encore et bonne soirée

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ❤️