fbpx
Faciles

Gâteau moelleux choco-noisette

Attention, recette méga régressive !! Je vous propose de découvrir ce moelleux au chocolat et aux noisettes, un gâteau aéré au cœur moelleux avec un bon goût de noisette qui donne envie d’y retourner. Au passage, si vous aimez l’association chocolat/noisettes, je vous recommande vivement ces financiers sans gluten.

J’ai énormément travaillé et fait beaucoup de test avant d’obtenir le jeu de texture et de goût que je souhaitais pour ce gâteau. Et comme je suis un renard sympa, je voulais faire une recette simple qui fonctionne pour tout le monde et surtout qui soit facile à réaliser, même pour des novices en pâtisserie, avec peu d’ingrédients et peu d’ustensiles.

Je voulais une recette que des parents (ou des grands-parents) peuvent réaliser avec des enfants et qui laissera à ces derniers un vrai souvenir de gourmandise et de partage 💖💖. Alors mes ami(e)s foncez, vous ne serez pas déçu(e) ! Et si vous cherchez une autre recette facile qui laisse des souvenirs pour toute la vie, je vous recommande chaudement ma recette de cake marbré.

Recette pour un moelleux au chocolat de 20 cm

Ingrédients

  • 70g de beurre
  • 140g de pâte de noisettes
  • 160g de chocolat noir
  • 4 oeufs
  • 50g de farine
  • 80g de sucre
  • 1/2 sachet de levure chimique

Déroulement de la recette

Commencez par préchauffer votre four à 180°. Ensuite, faites vos pesées. Afin d’utiliser moins de vaisselle et de se faciliter la vie, je vous recommande de peser ensemble le beurre et le chocolat et de regrouper la farine et la levure dans le même récipient.

Séparez ensuite les blancs de jaunes d’œufs ( les pros appellent cette opération “clarifier” les œufs 🦊 )

clarifier les jaunes d'oeufs

Versez les jaunes dans un récipients assez grand avec la moitié du sucre ( pas la peine de peser le sucre, déterminez la moitié à l’œil ). Et là, il va falloir fouetter! Si vous avez un batteur électrique, je vous en recommande l’utilisation mais avec un fouet et un peu d’huile de coude, vous allez y arriver. Le but est d’obtenir une préparation crémeuse, mousseuse et très claire. D’ailleurs, les pro disent que l’on “blanchi” les jaunes.

blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre
Jaunes d’œufs blanchis

Pendant que vous blanchissez vos jaunes d’œufs, faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes. Je vous recommande de le faire fondre à faible puissance par tranche de 30 secondes en mélangeant avec une maryse entre chaque passage. Attention, il ne faut jamais rajouter d’eau !!!

faire fondre le chocolat et le beurre

Une fois que votre chocolat et votre beurre ont fondu, mélangez les avec la pâte de noisettes et ajoutez une pincée de sel. Le mélange doit être homogène.

ajout de la pâte de noisette

Vous trouverez facilement de la pâte de noisette dans les magasins bio ou au rayon bio des supermarchés. Avant de l’utiliser, pensez à la mélanger car avec le temps, elle se décante et l’huile reste en haut alors que les matières solides restent en bas.

Incorporez délicatement le mélange chocolat/beurre/noisette dans les jaunes blanchis.

incorporation du chocolat dans les jaunes blanchis

Mélangez délicatement jusqu’à avoir une pâte homogène puis arrêtez de mélanger et réservez. Vous devez obtenir une pâte assez épaisse dans laquelle il reste des petites bulles.

pâte cosmique
J’adore mélanger cette pâte, je la trouve magnifique^^

Réservez et montez vos blancs avec le restant du sucre. Ne les montez pas trop fermes, ils doivent être crémeux. C’est important car des blancs trop fermes nuiraient au moelleux du gâteau.

monter les blanc en neige pas trop ferme

Versez alors un petit tiers des blancs montés dans le premier appareil et mélanger de façon à détendre (fluidifier) ce dernier.

Ajoutez ensuite délicatement le reste des blancs. Le but est d’obtenir un appareil homogène avec plein de toutes petites bulles d’air. Incorporez ensuite la farine mélangée à la levure “en pluie” c’est-à-dire petit à petit. Sur la photo, je le fais avec une passette pour tamiser la farine car c’est plus pratique mais ce n’est pas obligatoire du tout.

Versez ensuite l’appareil dans un moule beurré et fariné et, si besoin, faites le tourner sur lui-même comme un disque pour que la force centrifuge répartisse la pâte (astuce de renard ! 🦊)

Enfournez et modulez la cuisson. Je m’explique. Sur la photo de couverture, j’ai cuit le gâteau 35 minutes à 180° pour que le cœur soit encore légèrement sous-cuit, ce qui lui apporte une gourmandise incomparable. Mais, si vous le souhaitez, ou si votre four est différent du mien, vous pouvez le cuir plus longtemps.

Astuces régressives

La cuisson est capitale, n’hésitez pas à faire des tests pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Vous pouvez remplacer la purée de noisettes par de la purée d’amandes

Il est très important d’incorporer les blancs montés en plusieurs fois, sinon, vous risquez de faire retomber tous les blancs et le gâteau sera compact.

Inutile de rajouter du sel pour monter les blancs. En fait, l’ajout de sel pour monter les blancs est une habitude culturelle plus qu’une technique pâtissière. Il y a longtemps, les œufs étaient conservés dans de la chaux et la pincée de sel servait à neutraliser la chaux qui pouvait avoir traversé la coquille poreuse des œufs. La technique s’est transmise de génération en génération mais aujourd’hui, ce n’est plus la peine^^

Découvres mes autres desserts super gourmands

Laisser un commentaire