• La pâte feuilletée inversée (pas si méchante)

    La pâte feuilletée, c’est un peu comme dormir dans le noir, au début ça fait peur mais après avoir essayé, on se rend vite compte que ce n’est pas si méchant. La pâte feuilletée inversée, c’est pareil mais avec un peu plus de beurre ! Aucune réelle difficulté, il faut juste être patient et bien respecter les temps de repos de la pâte. Étonnamment, même s’il y a plus de beurre que dans la pâte feuilletée classique, la pâte feuilletée inversée est aussi beaucoup plus légère et friable en bouche et ses feuillets sont plus fins. Elle est donc particulièrement adaptée aux mille-feuilles ou encore à la galette des rois. De plus, elle est…